Historique

C'est en juillet 1965, en effet, à l'initiative de quelques jeunes du village, que naît la Maison des Jeunes et de la Culture. C'est l'été, on est entre jeunes et on a des activités de loisir. Se monte une bibliothèque, c'est déjà plus sérieux.

En Novembre 1965, préparation d'une exposition pour faire connaître ses activités, lors de la foire locale de la Saint-André et naissance d'un bulletin mensuel sous le titre de " Sous les Arcades ".

Puis, en 1966, la MJC était chargée de coordonner la réalisation d'une monographie du village participant à un concours national. Quel évènement dans le village à l'annonce " Monflanquin 1er Prix national " ! Émissions de radio, reportages dans les journaux, remplissent le camping dès l'été qui suit. Suivit la belle aventure de l'animation touristique pour les 500 à 700 personnes occupant l'ensemble touristique communal pendant 6 à 7 semaines, associant les vacanciers à l'élaboration d'activités de loisirs, de découverte du pays, de jeux, de fêtes.

Les années qui suivent sont fertiles : Club de bridge - Chantier de fouilles (site mérovingien) - Atelier de dessin et peinture pour enfants - Troupe de théâtre - Chorale - Soirées cabaret - Bals de jeunes à la Cave. Une machine à laver " publique ", des opérations jouets de noël, témoignent de l'attention aux personnes ou familles en difficulté. Un cycle de rencontres-débats offre un espace de réflexion sur l'avenir du bourg et de la commune (urbanisme - avec la " découverte " de la bastide- agriculture, éducation, Marché Commun, la presse…).

En 1978 naît le grand projet " Maison de la Vie Rurale ", mobilisant bénévoles et deux animateurs salariés pendant une vingtaine d'années, cessant en 2001.

Sous les Arcades " connaît une croissance régulière des abonnés et exige de plus en plus de mobilisation. Heureusement son tirage bénéficiera des services du duplicateur électrique, puis d'un photocopieur, pour atteindre un tirage à 600 exemplaires ( 2 à 3 000 lecteurs) l'année 2000. La liste de ses numéros spéciaux constitue alors un catalogue de vingt titres, essentiellement dans les domaines de l'ethnologie et de l'histoire locale, mettant l'accent sur la période médiévale de la Bastide. " Sous les Arcades " va bientôt publier son 500ème numéro !

Les expositions lors des fêtes de la Saint-André continuent à attirer à la MJC 1 500 à 2 000 personnes, s'élargissant ces dernières années à l'ensemble du canton.

Le développement des activités à la Maison de la Vie Rurale, vaste domaine rural confié à la MJC, avait mobilisé durant vingt années de fécondes énergies. Néanmoins, la diversité des activités demeurait dynamique

La relève s'est faite progressivement ces dernières années, quelques activités ont disparu, de nouvelles se sont créées. Un conseil d'administration nombreux et fidèle, un bureau renouvelé, une présidente et un secrétaire très actifs auprès d'une permanente salariée très motivée et enthousiaste : La MJC continue, belle illustration d'un bénévolat sans faille, attentif aux évolutions techniques et sociales.

Petite histoire de la MJC, 40 ans d'enthousiasme (1965 - 2005) par Alain Zinani

Accueil

Administration

Activités

Sous Les Arcades

Les Éditions

Actualités

Historique

Maison des Jeunes et de la Culture de Monflanquin